En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK


> Professionnels de santé

Sevrage tabagique : déculpabiliser les fumeurs pour réussir

7 fumeurs sur 10 ont déjà arrêté de fumer

Dr Anne-Laurence LE FAOU - Responsable du centre ambulatoire d'addictologie, Georges Pompidou, Paris

Réalisation : Gaël de Vaumas  - Publication Acteurs de Santé
Liens d'intérêts
Source : Press Tv News - Acteurs de Santé  Publié le 28 septembre 2017, révisé le 28 septembre 2017
S'abonner au flux rss
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer à un ami Plus...

"7 fumeurs sur 10 ont déjà arrêté de fumer et parmi ceux ci, 4 sur 10 a plusieurs reprises. L'enseignement clé d'une récente étude est qu'on est loin d'un phénomène anodin. La moitié des personnes qui se sont essayées au sevrage tabagique l'ont fait seul sans aucun accompagnement, pour autant cela s'est soldé par un échec. Seuls 11% ont fait appel a un professionnel de santé, et parmi lesquels 6 sur 10 se sont vus prescrire un traitement médicamenteux. Les fumeurs ne sont pas responsables de leur addiction - ce sont des mécanismes neuro biologiques qui interviennent - et contrairement à ce que l'on pense, ce n'est pas par la seule volonté que l'on peut arrêter la consommation de tabac. Il faut aussi dédramatiser et aider les fumeurs à envisager positivement une tentative d'arrêt. Il y a des initiatives politiques comme le Mois sans Tabac de façon à ce que les fumeurs envisagent un arrêt en étant déculpabilisés et de façon positive avec des personnes qui les encouragent."

  • GÉNOME : UNE IMMENSITÉ D’INFORMATIONS
    Pr Alexandra HENRION-CAUDE
    Directeur de recherche INSERM Université Paris VI
  • UNE DEMANDE CROISSANTE D’INFORMATIONS SANTÉ FIABLES
    Philippe DENORMANDIE
    Chirurgien à Garches
  • FAIRE ENTENDRE LA VOIX DES PATIENTS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
    Christophe MASSARD
    Oncologue médical, chef de service, Département d’Innovation Thérapeutiques et des Essais Précoces (DITEP), Gustave Roussy, Villejuif
  • RÉSEAUX SOCIAUX OU LE QUART D’HEURE D’EXPERTISE
    Dr Mario DI PALMA
    Chef du département ambulatoire, Gustave Roussy, Villejuif.
  • INFO SANTÉ : LES MÉDIAS DOIVENT ÊTRE PLUS PÉDAGOGUES
    Pr Gilles FREYER
    Oncologue, directeur de l’Institut de Cancérologie des Hospices Civils de Lyon
  • FUMEURS : SE FAIRE AIDER POUR ARRÊTER LE PLUS TÔT POSSIBLE
    Daniel THOMAS
    Fédération Française de Cardiologie
  • INFO SANTÉ ET INTERNET : UNE MEILLEURE RELATION MÉDECIN - PATIENT
    Cécile MONTEIL
    Hôpital Robert Debré, directrice médicale Ilumens
  • SANTÉ ET MÉDIAS GRAND PUBLIC : AUGMENTER SON EXPERTISE SUR LA MALADIE
    Pr Etienne MINVIELLE
    Mission parcours innovant Gustave Roussy, titulaire de la chaire de management EHESP
  • E-SANTÉ : DES APPLIS POUR AMÉLIORER LA QUALITÉ ET LA QUANTITÉ DE VIE
    Dr Fabrice DENIS
    Oncologue, Institut de cancérologie Claude Bernard, Le Mans
  • SANTÉ ET NOUVEAUX MÉDIAS, UNE GESTION COMPLEXE DES CRISES SANITAIRES
    Dr Nicolas POSTEL-VINAY
    Hôpital Européen Georges Pompidou
  • SANTÉ ET MÉDIAS - PRENDRE LE TEMPS DE LA PÉDAGOGIE
    Antonio GÜELL
    Médecin aéronautique. Ancien directeur de l’innovation au Centre National d’Etudes Spatiales (CNES)
  • SANTÉ ET MÉDIAS : PARTAGER LES INFORMATIONS SCIENTIFIQUES
    Isabelle ARNULF
    Neurologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière
Copyright 1998/2017 © PressTVNews - Tous droits réservés - Qui sommes-nous ? - Informations légales - Contact