En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK


> Professionnels de santé

Médicaments : une stabilité des dépenses depuis 6 ans

Conférence/débat "Juste soin au juste coût ou rentabilité ? Comment concilier les valeurs du soin avec les contraintes financières ?"

Pr Laurent DEGOS - Hématologue, ancien président du collège de la Haute Autorité de Santé (HAS)

Réalisation : Gaël de Vaumas  - Réalisé par Acteurs de Santé
Liens d'intérêts
Source : PressTv News  Publié le 21 février 2017, révisé le 21 février 2017
S'abonner au flux rss
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer à un ami Plus...

« En raison des clauses de sauvegarde, il n’y a pas eu d’augmentation des dépenses de médicament depuis plus de 6 ans car les anciens médicaments sont génériqués et les nouveaux coûtent assez chers. Il est difficile actuellement de déterminer le coût des médicaments », témoigne le Pr Laurent Degos.

Interview réalisée lors de la conférence/débat « Juste soin au juste coût ou rentabilité ? Comment concilier les valeurs du soin avec les contraintes financières ? », le 24 mai 2016 à Paris.

En savoir plus, www.cancer-lesdefisdelinnovation.fr

 

A LA UNE
  • MÉDICAMENTS : UNE STABILITÉ DES DÉPENSES DEPUIS 6 ANS
    Pr Laurent DEGOS
    Hématologue, ancien président du collège de la Haute Autorité de Santé (HAS)
  • LE JUSTE SOIN : LA VALEUR CLINIQUE INDISSOCIABLE DE LA VALEUR HUMAINE
    Harold Astre, directeur de la recherche CHU POITIERS ET CLAIRE GEORGES-TERRAGANO
    Praticien hospitalier et présidente du Collectif PASS à l’hôpital Saint-Louis (Paris)
  • UN ARBITRAGE POUR LE RECOURS AUX MÉDICAMENTS ONÉREUX
    Harold ASTRE
    Directeur de la recherche et de l’innovation au CHU de Poitiers
  • PARLEZ DAVANTAGE DE LA VALEUR QUE DU COÛT DES TRAITEMENTS
    Marie GARRAU
    Chercheuse en philosophie, laboratoire Sophiapol Université Paris Ouest Nanterre
  • "VIVRE AVEC UN CANCER COLORECTAL" : UNE ENQUÊTE FRANCE CÔLON
    Stéphane KORSIA-MEFFRE
    Association France Côlon
  • LES FEMMES ET LES ACTIFS PLUS VULNÉRABLES FACE AU CANCER COLORECTAL
    Jean-Louis Bertou, Stéphane KORSIA-MEFFRE
    Association France Côlon
  • MARS BLEU : RENFORCER LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL
    Jean-Louis BERTOU
    Président de l’association France Côlon
  • CANCER COLORECTAL : UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE POUR ÉVITER LES RÉCIDIVES
    Stéphane KORSIA-MEFFRE
    Association France Côlon
  • UN ARBITRAGE POUR LE RECOURS AUX MÉDICAMENTS ONÉREUX
    Harold ASTRE
    Directeur de la recherche et de l’innovation au CHU de Poitiers
  • MÉDICAMENTS : UNE STABILITÉ DES DÉPENSES DEPUIS 6 ANS
    Pr Laurent DEGOS
    Hématologue, ancien président du collège de la Haute Autorité de Santé (HAS)
  • PARTAGER UN SAVOIR EN TOUTE CONFIANCE
    Docteur Philippe DAVID
    Gynécologue-obstétricien, Clinique Jules Verne - Nantes
  • CANCERS DU SEIN : LE PATIENT AU CŒUR DU PARCOURS DE SANTÉ
    Dr Anne LESUR
    Onco-sénologue, Institut de cancérologie de Lorraine - Unicancer
  • INFORMATION ET SANTÉ, ÉDUQUER LES PATIENTS POUR LES RENDRE PLUS AUTONOMES
    Pierre-Louis DRUAIS
    Président du Collège de la Médecine Générale (CMG)
  • MÉDECINS GÉNÉRALISTES, APPRENDRE ET PRATIQUER LA COMMUNICATION
    Pr. Pierre-Louis DRUAIS
    Président du Collège de la Médecine Générale
  • INTERNET TRANSFORME LA RELATION MÉDECIN - PATIENT
    Pr Xavier GIRERD
    Cardiologue, CHU de la Pitié-Salpêtrière et président de la Fondation de Recherche sur l’Hypertension Artérielle
  • EVALUER LA QUALITÉ DE L'OBSERVANCE DES PATIENTS HYPERTENDUS
    Pr Xavier GIRERD
    Cardiologue au CHU de la Pitié-Salpêtrière et trésorier du CFLHTA
  • HYPERTENSION : PATIENTS ET SOIGNANTS, ACTEURS DE LA BONNE OBSERVANCE
    Dr Bernard VAÏSSE
    Cardiologue à l’hôpital de la Timone, Marseille et président du CFLHTA
  • CANCERS : DES INNOVATIONS TANT ORGANISATIONNELLES QUE TECHNOLOGIQUES
    Pr Véronique TRILLET-LENOIR
    Chef du service d’oncologie médicale du Centre hospitalier Lyon Sud
  • FUMEURS : SE FAIRE AIDER POUR ARRÊTER LE PLUS TÔT POSSIBLE
    Daniel THOMAS
    Fédération Française de Cardiologie
  • L'INFERTILITÉ N'EST PAS UNE MALADIE
    Pr. René FRYDMAN
    Spécialiste en reproduction humaine
Copyright 1998/2017 © PressTVNews - Tous droits réservés - Qui sommes-nous ? - Informations légales - Contact