En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK


> Média

Les maladies neurologiques dans les médias

Dr. Thomas DE BROUCKER - Neurologue, Centre Hospitalier de Saint-Denis

Réalisation : Gaël de Vaumas  - Publication Acteurs de santé - Observatoire de l'Information Santé
Liens d'intérêts
Source : Press Tv News - Acteurs de Santé  Publié le 5 mai 2018, révisé le 18 juillet 2018
S'abonner au flux rss
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer à un ami Plus...

Peu de place dans les médias pour les maladies neurologiques

Le traitement de l’information santé est bien souvent sensationnel. On parle peu des maladies neurologiques et beaucoup des neurosciences : l’homme augmenté, les super technologies comme la réparation des paraplégiques par greffe au niveau médullaire. C’est un peu comme quand on parle des greffes faciales, ce sont des raretés, mais ce sont les sujets traités par les médias. Pourtant, les journalistes pourraient faire davantage de vulgarisation sur le fonctionnement du système nerveux qui est tellement fantastique.

De l’information pour dédramatiser les maladies neurologiques

Mieux comprendre pourquoi nous interagissons avec les autres, mieux appréhender les maladies d’Alzheimer ou de Parkinson ou encore l’épilepsie, et les difficultés de prise en charge pour les aidants, aurait un impact important et permettrait de dédramatiser ces pathologies. Les Parkinsoniens ont, par exemple, énormément de difficultés à faire comprendre à leur environnement qu’ils sont à l’intérieur d’une armure infernale qui les empêche de bouger ou qui ne leur permet que de bouger très lentement. Une telle littérature accompagnée d’une bonne iconographie, réalisée en concertation avec les neurologues qui ont une expérience d’explications auprès des patients, serait sans doute très lue et appréciée du grand public.

Interview réalisée lors des JNLF, Journées de Neurologie de Langue Française, Bordeaux 2018.

En savoir plus :
http://www.ffn-neurologie.fr/
http://www.observatoiredelinfosante.com/

  • MALADIE DE CROHN ET RÉSEAUX SOCIAUX, FAIRE CONFIANCE AUX ASSOCIATIONS
    Pr. Laurent PEYRIN-BIROULET
    gastroentérologue, hépatologue - CHRU Nancy
  • DÉFINIR LES FAKE NEWS AU NIVEAU INTERNATIONAL
    Divina FRAU-MEIGS
    Professeure, sociologue des médias
  • LES MALADIES NEUROLOGIQUES DANS LES MÉDIAS
    Dr. Thomas DE BROUCKER
    Neurologue, Centre Hospitalier de Saint-Denis
  • L’ART DE RÉPANDRE DE FAUSSES NOUVELLES
    Jean KOUCHNER
    Secrétaire général de l'UPF
  • LE JOURNALISME, UN MÉTIER UTILE À LA DÉMOCRATIE.
    Jérome BOUVIER
    Fondateur des Assises internationales du journalisme de Tours
  • JOURNALISME SCIENTIFIQUE : VULGARISER UNE INFORMATION COMPLEXE
    Jérome BOUVIER
    Fondateur des Assises internationales du journalisme de Tours
  • EDUCATION AUX MÉDIAS, CHERCHER L’INFO AU BON ENDROIT
    Jean KOUCHNER
    Secrétaire génėral international de l’UPF
  • CANCER : UNE MUTUALISATION DE L’EXPERTISE DES DIFFÉRENTS ACTEURS DE SANTÉ
    Gérard KOUCHNER
    Président du Groupe Profession Santé
  • UNE VILLA ALBERT CAMUS DÉDIÉE AU JOURNALISME FRANCOPHONE
    Jérôme BOUVIER
    Fondateur des Assises internationales du journalisme de Tours
  • #FAKENEWS, LA RECHERCHE EN DANGER
    Divina FRAU-MEIGS
    Professeure, sociologue des médias
  • TRAITEMENT DE L’INFORMATION, RÉGULATION OU AUTORÉGULATION
    Jean KOUCHNER
    Secrétaire génėral international de l’UPF
  • CANCERS : RELAYER LES INFOS DIFFUSÉES PAR LES ORGANISMES RÉFÉRENTS
    Pr Véronique TRILLET-LENOIR
    Chef du service d’oncologie médicale, Centre hospitalier Lyon Sud
Copyright 1998/2018 © PressTVNews - Tous droits réservés - Qui sommes-nous ? - Informations légales - Contact