En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK


> Communication

Le patient, nouvel acteur dans l’information des médecins

Surabondance de l’information, arrivée d’un nouvel acteur - le patient, les inter-relations en tête des moyens pour s’informer, tels sont les principaux rėsultats de l’étude FNIM-BVA-SPEPS.

Stéphanie CHEVREL - Présidente, Observatoire de l’Information Santé, Vice-présidente de la FNIM

Réalisation : Gaël de Vaumas  - Publication Acteurs de santé - Observatoire de l’Information Santé
Liens d'intérêts
Source : Press TV News  Publié le 12 décembre 2018, révisé le 17 décembre 2018
S'abonner au flux rss
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer à un ami Plus...

La Fédération Nationale de l’Information Médicale (FNIM) vient de réaliser une étude sur l’impact de l’information médicale dans la pratique quotidienne des professionnels de santé - avec BVA et le soutien du SPEPS. Les résultats de l’ėtude ont été présentés en avant-première au Festival de la Communication Santé à Deauville.

Une surabondance de l’information 
"Trois points marquants : le premier est une interrogation. Comment les professionnels de santé peuvent-ils faire face à la surabondance de l’information qui ne fait que croître et en prendre connaissance dans un temps de plus en plus court ? Comment avoir la bonne information, comment la trier et surtout comment pouvoir la transmettre à son patient lorsqu’il est devant vous avec rapidité et simplicité ?"

Un nouvel acteur dans l’information
"Le second point est l’arrivée d’un nouvel acteur dans l’information auprès du médecin : le patient. Il arrive de plus en plus souvent qu’un patient annonce au médecin une innovation dont il a entendu parler à la télévision ou à la radio et qui va engager le médecin à aller lui même à la recherche de cette information. Selon l’étude FNIM-BVA-SPEPS, cela arrive dans 1 consultation sur 10 et concerne 97% des médecins."

Davantage vers le digital
"Le troisième point est que lorsqu’on demande aux médecins s’ils s’informent de façon plutôt digitale ou papier, ils restent partagés, un médecin sur deux ira davantage vers le digital, tandis qu’un médecin sur deux sera papier. Les deux moyens d’information sont complémentaires. Ce que je trouve formidable est que leur première source d’information reste l’humain. C’est plutôt rassurant dans ce monde numérique de savoir que les médecins font extrêmement confiance aux échanges dans les congrès, au cours de la formation continue, entre confrères et aujourd’hui avec leurs patients."


Interview réalisée lors du Festival de la Communication Santé à Deauville
En savoir plus :
http://www.observatoiredelinfosante.com
https://festivalcommunicationsante.fr
http://www.lafnim.com


  • LE PATIENT, NOUVEL ACTEUR DANS L’INFORMATION DES MÉDECINS
    Stéphanie CHEVREL
    Présidente, Observatoire de l’Information Santé, Vice-présidente de la FNIM
  • INFORMATION DES MÉDECINS, LA NOUVELLE DONNE
    Dr Alain TREBUCQ
    Vice-prėsident de la FNIM, Fėdėration Nationale de l’Information Mėdicale
  • CRISES SANITAIRES, REPENSER L’INFORMATION
    Dr Claude BRONNER
    Président de l’Union des Généralistes
  • PROFESSIONNELS DE SANTÉ, QUELLES SOURCES D’INFORMATION ?
    Dr Claude BRONNER
    Président de l’Union des Généralistes
  • L’ÉTHIQUE AU COEUR DE LA COMMUNICATION SANTÉ
    Dominique NOËL
    Présidente du Festival de la Communication Santé
  • FAKE MÉDECINE, LE FIGARO MOBILISÉ
    Damien MASCRET
    Journaliste, Le Figaro
  • MÉDIAS, RÉSEAUX SOCIAUX ET CANCER DU SEIN MÉTASTATIQUE
    Catherine ADLER-TAL
    Vice-présidente d’Etincelle
  • RÉSEAUX SOCIAUX, UN MÉDIA À PART ENTIÈRE
    Pierre LE TEXIER
    Responsable pôle e-influence - LREM
  • VERS UNE INFORMATION SCIENTIFIQUE ACCESSIBLE À TOUS
    François TADDEI
    Directeur du CRI, Centre de Recherches Interdisciplinaires
  • SALON NAUTIQUE D’ARCACHON
    Alain VIVIEN
    Directeur général du Port d’Arcachon
  • LABELLISER LES PAGES WEB POUR LUTTER CONTRE LES FAKE NEWS
    François TADDEI
    Directeur du CRI, Centre de Recherches Interdisciplinaires
  • FAKE NEWS : INDUSTRIALISATION, PROPAGANDE ET VIRALISATION
    Romain BADOUARD
    Maître de conférence, Université de Cergy Pontoise
Copyright 1998/2019 © PressTVNews - Tous droits réservés - Qui sommes-nous ? - Informations légales - Contact