En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK


> Lire

Le juste soin : la valeur clinique indissociable de la valeur humaine

« Soigner l’humain, manifeste pour un juste soin au juste coût »

Harold Astre, directeur de la recherche CHU POITIERS ET CLAIRE GEORGES-TERRAGANO - Praticien hospitalier et présidente du Collectif PASS à l’hôpital Saint-Louis (Paris)

Réalisation : Gaël de Vaumas  - Réalisé avec le soutien de Lilly
Liens d'intérêts
Source : PressTv News  Publié le 21 février 2017, révisé le 21 février 2017
S'abonner au flux rss
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer à un ami Plus...

« Nous jouissons d’une certaine expérience dans les Permanences d'Accès aux Soins de Santé (PASS) qui sont des dispositifs peu connus et peu reconnus. Pourtant, ils sont des espaces interstitiels du système de santé qui sont extrêmement riches d’enseignements » explique Harold Astre. « Le soin purement technique peut être très performant par exemple pour réduire la taille d’une tumeur ou le soin mais il peut s’avérer inutile voire néfaste s’il ne prend pas en compte la singularité du contexte spécifique du patient. Par ailleurs, nous fonctionnons avec un budget limité et se posent ainsi à nous des questions éthiques à la fois individuelles et collectives,... », indique Claire Georges-Terragano.

Interview réalisée lors de la conférence/débat « Juste soin au juste coût ou rentabilité ? Comment concilier les valeurs du soin avec les contraintes financières ? », le 24 mai 2016 à Paris.

En savoir plus, www.cancer-lesdefisdelinnovation.fr

 

 

A LA UNE
  • MÉDICAMENTS : UNE STABILITÉ DES DÉPENSES DEPUIS 6 ANS
    Pr Laurent DEGOS
    Hématologue, ancien président du collège de la Haute Autorité de Santé (HAS)
  • LE JUSTE SOIN : LA VALEUR CLINIQUE INDISSOCIABLE DE LA VALEUR HUMAINE
    Harold Astre, directeur de la recherche CHU POITIERS ET CLAIRE GEORGES-TERRAGANO
    Praticien hospitalier et présidente du Collectif PASS à l’hôpital Saint-Louis (Paris)
  • UN ARBITRAGE POUR LE RECOURS AUX MÉDICAMENTS ONÉREUX
    Harold ASTRE
    Directeur de la recherche et de l’innovation au CHU de Poitiers
  • PARLEZ DAVANTAGE DE LA VALEUR QUE DU COÛT DES TRAITEMENTS
    Marie GARRAU
    Chercheuse en philosophie, laboratoire Sophiapol Université Paris Ouest Nanterre
  • "VIVRE AVEC UN CANCER COLORECTAL" : UNE ENQUÊTE FRANCE CÔLON
    Stéphane KORSIA-MEFFRE
    Association France Côlon
  • LES FEMMES ET LES ACTIFS PLUS VULNÉRABLES FACE AU CANCER COLORECTAL
    Jean-Louis Bertou, Stéphane KORSIA-MEFFRE
    Association France Côlon
  • MARS BLEU : RENFORCER LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL
    Jean-Louis BERTOU
    Président de l’association France Côlon
  • CANCER COLORECTAL : UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE POUR ÉVITER LES RÉCIDIVES
    Stéphane KORSIA-MEFFRE
    Association France Côlon
  • LE JUSTE SOIN : LA VALEUR CLINIQUE INDISSOCIABLE DE LA VALEUR HUMAINE
    Harold Astre, directeur de la recherche CHU POITIERS ET CLAIRE GEORGES-TERRAGANO
    Praticien hospitalier et présidente du Collectif PASS à l’hôpital Saint-Louis (Paris)
  • DANS LA TÊTE DE GABS
    Portrait GABS
    Illustrateur
  • CHURCHILL M'A MENTI, PAR CAROLINE GRIMM
    Caroline GRIMM
    Réalisatrice, productrice, actrice, et écrivaine français
  • LAS MUCHACHAS DE KATHERINE PANCOL
    Katherine PANCOL
    Ecrivaine
  • CARNET DE VOYAGE
    Jean-Nicolas LEPINAY
    Fondateur Mini et Cie
  • LES VIES D'OISEAUX DE VÉRONIQUE OVALDÉ
    Véronique OVALDÉ
    Ecrivain
  • SUPPLÉMENT À LA VIE DE BARBARA LODEN
    Nathalie LÉGER
    Ecrivain
  • TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR AVANT LA GROSSESSE...
    Pr François OLIVENNES
    Gynécologue-obstétricien
  • LES ÉCUREUILS DÉBARQUENT À FÉCAMP
    Katherine PANCOL
    Ecrivain
  • UNE VRAIE PERSONNALITÉ : UN RUDE COMBAT POUR ELODIE ATTIAS
    Elodie ATTIAS
    Ecrivain
Copyright 1998/2017 © PressTVNews - Tous droits réservés - Qui sommes-nous ? - Informations légales - Contact