En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK


> Sciences humaines

La coopération passe par une connaissance fine des réseaux informels

Sociologie des organisations : le changement passe par les réseaux

Dominique DESJEUX - Anthropologue et professeur émérite, Paris Descartes, Sorbonne

Réalisation : Gaël de Vaumas  - Publication Acteurs de Santé
Liens d'intérêts
Source : PressTv News  Publié le 21 octobre 2016, révisé le 29 décembre 2016
S'abonner au flux rss
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer à un ami Plus...

Pour Dominique Desjeux, "les Français sont capables de coopérer uniquement lors d'un chaos. Notre faible capacité à négocier fait que toutes les solutions de coopération - qui reposent beaucoup sur les nombreux réseaux qui organisent la société - ont du mal à se mettre en place. Pour changer en France, il faut comprendre l'organisation tout à fait informelle et souvent officieuse de ces réseaux car, ce sont par eux que passent le changement, la collaboration et la coopération."

Itw réalisée dans le cadre de la 3ème Rencontre IRL (In Real Life) du Club Digital Santé 2016 sur le thème « La littératie numérique pour une meilleure relation médecin-patient dans la e-santé ».

En savoir plus, http://www.observatoiredelinfosante.com/ 

 

  • PARLEZ DAVANTAGE DE LA VALEUR QUE DU COÛT DES TRAITEMENTS
    Marie GARRAU
    Chercheuse en philosophie, laboratoire Sophiapol Université Paris Ouest Nanterre
  • LES 10 COMMANDEMENTS DU MANAGEMENT DE L’ATTENTION À L’ÈRE DIGITALE
    Dr Nadia MEDJAD
    Neuro-Echology Consulting
  • BIEN COMPRENDRE LE FONCTIONNEMENT DE L’ATTENTION
    DR Nadia MEDJAD
    Neuro-Echology Consulting
  • LA SANTÉ, UN ENJEU PERSONNEL
    Etienne KLEIN
    Philosophe et directeur de recherche au CEA
  • LA COOPÉRATION PASSE PAR UNE CONNAISSANCE FINE DES RÉSEAUX INFORMELS
    Dominique DESJEUX
    Anthropologue et professeur émérite, Paris Descartes, Sorbonne
  • LA PROFUSION D’INFORMATION SANTÉ, SOURCE DE CONFUSION POUR LE PUBLIC
    Jean-Marie CHARON
    sociologue des médias, ingénieur d’études CNRS
  • UNE INFORMATION SANTÉ TROP SUPERFICIELLE
    Marie-Paule SERRE
    Spécialiste des relations entre droit et marketing des produits de santé (Université Pierre et Marie Curie) et présidente du Jury Communication Santé Publique du Festival de la Communication Santé
  • LES START-UPS DE L’INFORMATION
    Jean-Marie CHARON
    sociologue des médias, ingénieur d’études CNRS
  • VERS UNE DÉMOCRATISATION DE L’INFORMATION SANTÉ
    Jean-Marie CHARON
    sociologue des médias, ingénieur d’études CNRS
  • FONDATION PFIZER, 10 ANS D’APPORTS SCIENTIFIQUES UNIQUES
    Pr. Gérard BRÉART
    Professeur de santé publique à l'Université Pierre et Marie Curie , membre de l'Académie de médecine et du conseil scientifique de la Fondation Pfizer
  • UNE ADOLESCENCE QUI DURE DE PLUS EN PLUS LONGTEMPS
    Marie CHOQUET
    Directrice de recherche à l'unité de santé des adolescents de l'INSERM, psychologue, biostatisticienne, épidémiologiste, membre du conseil scientifique de la Fondation Pfizer
  • LE JOURNALISME EN PROFONDE MUTATION
    Jean-Marie CHARON
    Sociologue des médias, ingénieur d’études CNRS
Copyright 1998/2017 © PressTVNews - Tous droits réservés - Qui sommes-nous ? - Informations légales - Contact